Accueil

Inscription à l'infolettre et/ou mise à jour de vos données municipales.
Je m'inscis

Retourner à la page des nouvelles ...

Le Théâtre du Marais - entente historique à Val-Morin

 

C’est une entente historique, capitale pour les deux partenaires, que viennent de signer la Municipalité de Val-Morin et le Théâtre du Marais par la cession d’un terrain situé au cœur du village pour y accueillir la future maison de ce haut lieu du spectacle dans les Laurentides.

Pour le maire de Val-Morin, Guy Drouin, «nous devons tous être fiers de pouvoir enfin mettre en chantier la construction du nouveau Théâtre du Marais. Le conseil et la population de Val-Morin saluent la persévérance et la vision de notre concitoyen M. Jacques Richard, président de la Corporation du Théâtre du Marais. Cette infrastructure de haut calibre architectural redynamisera le noyau villageois et fera de Val-Morin un centre culturel d’envergure provinciale ».

Rappelons que le Théâtre du Marais, reconnu pour son pouvoir d’attirance non seulement d’artistes de renom mais aussi de débutants dans le domaine du spectacle, doit changer de local à cause de l’insécurité du bâtiment actuel appartenant à la Municipalité qui l’accueillait. Depuis sa fondation en 2003, la Municipalité a supporté à la hauteur de plus de 1 million $ les efforts du Théâtre afin de devenir un chef de file de la culture québécoise et reconnu par le Ministère québécois de la Culture et Patrimoine Canada.

« Le Théâtre du Marais est désormais une organisation mature qui est en mesure d’assumer elle-même son propre développement. Elle pourra compter sur le support de la Municipalité pour créer des synergies » souligne le maire Drouin.

Le maire Drouin s’empresse d’ajouter que «le théâtre n’aura aucun impact sur les comptes de taxes des valmorinois et valmorinoises au-delà de la subvention annuelle de 120 000 $ déjà prévue ». Par ailleurs, la Corporation du théâtre devient seule propriétaire et gestionnaire du projet. «Tout le monde est gagnant dans cette entente», d’ajouter M. Drouin.

«Responsable de la saine gestion des fonds publics, nous avions posé deux conditions qui devaient être respectées, précise le maire Drouin : que la Corporation du Théâtre soit indépendante et vole de ses propres ailes et que la Municipalité ne soit en aucune façon forcée de se porter garante ni responsable de quelque emprunt que ce soit. Ces conditions étant remplies, la construction du nouveau Théâtre du Marais ira de l’avant.»

La concrétisation de ce projet est une première pierre posée pour la revitalisation de Val-Morin, particulièrement du noyau villageois. Le maire Drouin insiste que ce n’est qu’un début et que tel que promis dès le début du mandat de son administration en novembre 2013, une «vision stratégique» de développement est actuellement en voie d’élaboration, en collaboration étroite avec les forces vives du milieu. D’ailleurs, termine-t-il, une dizaine de comités consultatifs, auxquels participent plus de vingt-cinq citoyens bénévoles, sont présentement à pied d’œuvre : «Val-Morin va de l’avant, termine M. Drouin, par et pour ses citoyens.»